L’enfant intérieur

L’enfant intérieur

L’ENFANT INTÉRIEUR

Vous reconnecter à votre enfant intérieur permet de prendre pleinement conscience de ce qui vous anime au plus profond de vous. De ne plus jouer un rôle, de ne plus faire semblant et surtout d’être vous-même sans culpabiliser. Nous sommes tous unique, et non des moutons guidés par une société matérielle qui nous empêche de nous réaliser pleinement.

Lorsque l’on grandit et que l’on oubli ce petit être à l’intérieur de nous, on se crée une carapace sociale pour être accepté(e) et aimé(e). On ne choisit pas toujours le chemin qui nous anime et nous rend heureux, parce que la société, la famille et tout notre entourage le fait pour nous, pensant que c’est ce dont on a besoin. C’est faux, vous seul savez ce qui est bien pour vous, tout comme l’enfant qui sommeille en vous. Et c’est ce qu’il tente de vous faire comprendre à chaque fois qu’il est présent dans vos émotions, qu’elles soient positives ou négatives.

LA PSYCHOLOGIE & LA PRATIQUE MAGIQUE

Lorsque nous faisons de la magie, et que nous nous préparons activement à un rituel ou à son élaboration, nous utilisons des énergies qui émanent de nous pour solliciter la venue d’énergie venant de l’extérieur. Selon vos croyances, vos pratiques et votre cultures, vous appellerez ces énergies de différentes façons (ça peut être des déités, des anges, des esprits de la nature, etc…)

Et lorsque l’on fait cela sans nous préparer psychologiquement on peut parfois être confronté à tous types d’évènements. Si on ne connaît pas nos propres limites, ou si on fait tout cela de manière inconsciente sans réaliser l’impact que ça peut avoir sur nous même, on peut avoir du mal à y faire face. Je parle notamment de la gestion de nos émotions, de nos peurs et de nos craintes, de notre manque de confiance en nous.

La magie n’est pas un jeu, en tout cas ce n’est pas ainsi que je le vois. Et c’est pour cela qu’avant de vous lancer dans la pratique de la magie il est nécessaire à mon sens de d’abord vous connaître et de connaître vos limites. Vous connaissez tous la loi des Sorcières ? Qui est : « si nul n’est lésé, fait ce que tu veux » cette phrase est lourde de sens pour ceux qui savent la comprendre. Comment être sûre que, ce que je fais lors de mon rituel est bon pour moi ? Ou alors est-ce vraiment nécessaire pour mon évolution ou pour améliorer mon quotidien ou celle de mon entourage que je fasse ce rituel ?

Eh bien, je pense que la réponse se trouve à l’intérieur de chacun de nous. C’est en s’écoutant, et en apprenant tout de nous-même que nous pourrons faire face à ses questions que notre tête nous martèle. Une fois cette étape franchis, vous pourrez pratiquer avec beaucoup moins de stress et être en totale harmonie entre ce que vous faites et les invocations que vous formulez.

Conclusion : Lorsque vous pratiquerez la magie, vous comprendrez que l’étape de l’enfant intérieur est essentielle, car en magie tout passe par l’intention, l’émotion et la visualisation. Si vous ne faites pas le cheminement nécessaire pour construire des bases saines et solides, votre pratique vous paraîtra sans doute difficile à gérer. Certaines émotions vous empêcheront d’évoluer. Certaines peurs vous sembleront insurmontables. Ou alors pour certains, vous vous lancerez à cœur perdu dans la pratique de la magie sans prendre conscience de vos faiblesses et de votre fragilité.

A suivre sur le site Alina de Brocéliande : http://www.alinadebroceliande.com

 

Share Button