Débat et libre antenne sur le thème : Spagyrie, Magie et Astrologie.

Il fut un temps où la dimension spirituelle n’était pas séparée de la dimension physique, où l’on s’accordait à vivre dans un monde relié à une autre dimension immatérielle.

Newton n’était pas que physicien et chimiste, il était également alchimiste. Les astronomes étaient aussi astrologues ; les médecins, des mages.
L’homme se situe dans un temps céleste au milieu d’événements célestes qui seront étudiés grâce à l’Astrologie. Ainsi, il pourra récolter et transmuter les végétaux, les minéraux au meilleur moment pour créer des remèdes (pommades, onguents, élixirs) grâce à la Spagyrie. Il pourra les administrer au moment adéquat à la personne concernée et ou les utiliser dans un rituel magique.

La Spagyrie qu’est-ce-que c’est ?

Récupérer la quintessence de la plante par un procédé issu de l’Alchimie. Il s’agit de séparer « Sparo » et de réunir « Agero » les principes de la plante, de les purifier et de les réunir et de ne garder donc que l’essentiel. Ainsi un élixir est au même titre que l’homéopathie ou les huiles essentielles un concentré de la plante, son essence même.

Mais pas que…

Tout travail alchimique modifie la matière travaillée mais ne peut se faire qu’avec la participation de l’alchimiste. Celui-ci s’implique à un autre niveau que le niveau physique. Il s’en trouvera à son tour profondément modifié.

C’est Paracelse qui a inventé le terme «spagyrique» , qui décrit un processus de fabrication de médicaments impliquant la séparation et la recombinaison répétées d’herbes ou d’autres substances dans un laboratoire afin de purifier et d’extraire des forces énergétiques cicatrisantes. Les préparations faites dans cette tradition sont connues pour être facilement absorbées et renforcer la vitalité tout en stimulant les pouvoirs d’auto-guérison de l’individu qui les prend.

Paracelse a commencé à étudier la médecine à l’âge de 16 ans, mais il a découvert qu’il valait mieux apprendre des expériences de guérison qu’il avait vécues au cours de ses nombreux voyages en Europe et surtout «d’apprendre du livre de la nature» ; En effet, il considérait la nature comme un excellent agent de guérison, et que tout médecin ou guérisseur efficace devait comprendre les quatre disciplines de bases: la philosophie, l’astrologie, l’alchimie et la vertu.

L’Astrologie : la capacité d’interpréter les cycles que nous vivons dans notre vie et la façon dont notre corps humain et nos êtres entiers se rapportent aux étoiles contribuent à une compréhension constitutionnelle plus profonde des aspects de l’être de chaque individu. Il ajoute des indications sur les points forts du patient et les domaines dans lesquels il / elle pourrait avoir tendance à perdre son équilibre, dans des situations de stress excessif. L’astrologie étudie les relations entre le ciel et la terre, sa description des archétypes énergétiques des étoiles agit comme une terminologie unificatrice entre les différents royaumes de minéraux, de plantes, d’animaux, de la vie humaine, ou entre l’esprit et la matière, l’invisible et le visible, le cœur et l’esprit…

Le microcosme et le macrocosme sont essentiellement les deux faces d’une même pièce. Chaque partie contient « le tout » et reflète au sein de l’univers et de la nature de modèles de relations.

Avec conscience et attention, nous pouvons donc percevoir les signatures des simples, ou les signes de la nature, inscrits dans la plante et l’astrologie nous donnera le langage pour les décrire…

Voici un livre pratique pour apprendre à pratiquer la Spagyrie en toute simplicité : Viviane Lemoulec « Nos amies les plantes ».

Coralia Mira 

* Ci-dessous vous pouvez écouter, ou télécharger le podcast de l’émission débat et libre antenne sur le thème: « Spagyrie, Magie & Astrologie » 

Share Button